Quelles nouvelles formules pour l’impôt en 2020 ?

Quelles nouvelles formules pour l’impôt en 2020 ?

11 octobre 2019 0 Par Maeva

Pour le projet de loi de finances 2020, les financiers ont concocté des mesures qui vont avoir une incidence majeure sur les impôts. Crédit d’impôt transition énergétique recentrée, disparition de la taxe d’habitation sur la résidence principale. Si vous faites partie de la classe moyenne, une réduction de l’impôt sur le revenu est au programme. Des dispositions qui vont remodeler le visage de l’impôt en 2020.

Impôts sur le revenu : 17 millions de foyers fiscaux vont se réjouir

C’est une des bonnes nouvelles de cette nouvelle loi de finances. Ainsi c’est environ 12 millions de foyers fiscaux dans un premier lieu, qui vont bénéficier de cette réduction. Ils passeront donc de 14 à 11%, une économie de 350 euros pour les foyers modestes.

Pour ceux qui sont taxés à hauteur de 30%, ce qui est le cas de 5 millions de foyers fiscaux, ce serait 180 euros de moins sur la facture fiscale. Si vous faites partie du barème de ceux qui sont taxés à 40 ou 45%, oubliez ces mesures si vous êtes cadre moyen ou supérieur.

Pas de décalage d’un an pour le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile

En tout cas c’est ce que relayent les propos du ministre de l’Action et des comptes publics. En effet Gérald Darmanin  a annoncé une phase test du versement en temps réel du crédit d’impôt dans deux départements (Nord et Paris). C’est une réforme qui bénéficie surtout aux contribuables employeurs en situation d’handicap ou en perte d’autonomie.

C’est une réforme qui n’est pas annoncée dans cette nouvelle loi de finances. Mais elle tient tout de même son importance du fait qu’elle implique bon nombre de gens. Cette mesure sera généralisée en 2023 ou 2024.

Une suppression en 2023 de tous les redevables sur la taxe d’habitation

Cela constitue une bonne nouvelle pour 80% des Français ayant un revenu modeste. En effet, pour cette année elle sera supprimée partiellement à hauteur de 65% et totalement en 2020. Pour les 20% restant, cette suppression se fera jusqu’en 2023 et non en 2022 comme initialement annoncer.

Cette mesure soulève des questions sur son financement. Dans la foulée, on espère qu’il n’y aura pas une augmentation de la taxe foncière payée par les propriétaires pour compenser la suppression.

Quelle réforme pour l’impôt en 2020 des épargnes retraite ?

Si dans un premier temps pour le plan d’épargne retraite populaire (Perp) on avait annoncé la suppression du report du plafond de déductibilité non utilisé pendant 3 ans, il n’en sera rien finalement.

Ce report s’appliquera donc au nouveau placement issu de la loi Pacte : le plan d’épargne retraite individuel (Perin) conformément à l’article 163 quatervicies du code général des impôts, version applicable au 1er octobre 2019.

Pour conclure, une note concernant la réforme du crédit d’impôt transition énergétique : Elle sera effective pour les 20% des ménages aisés. Par la suite une prime réservée pour les ménages modestes sera mise en place.