Crédit immobilier : faut-il s’attendre à une remontée des taux ?

Crédit immobilier : faut-il s’attendre à une remontée des taux ?

6 mai 2019 0 Par Maeva

Les taux du crédit immobilier oscillent actuellement entre 1,36 et 1,44%, une véritable aubaine pour les emprunteurs qui continuent de profiter d’un taux particulièrement bas. Toutefois, il est légitime de se poser la question si ce taux risque de grimper dans les mois à venir. Cela est tout à fait possible. Toutefois, si hausse il y aura, elle ne devrait pas être aussi importante selon les experts. Explications !

Aucune hausse en vue pour les deux prochains trimestres

Ces dernières années, les emprunteurs ont pu profiter de taux particulièrement cléments. Les taux immobiliers ont même atteint le plancher record de 1,33% en 2016 et avec une moyenne de 1,39% selon les études publiées par le Crédit-logement CSA. Depuis, les taux sont restés relativement stables. Que les emprunteurs se rassurent, aucune hausse n’est prévue dans l’immédiat. Les voyants resteront encore dans le vert pour un petit moment. C’est donc le moment idéal pour souscrire votre prêt immobilier.

1,35% sur 15 ans, 1,55% sur 20 ans et 1,75% sur 25 ans

Les taux actuellement pratiqués par les banques sont relativement similaires. Pour les prêts d’une durée de moins de 15 ans, les emprunteurs profitent d’un taux moyen de 1,35%. Pour un crédit de 20 ans, le taux moyen est de 1,55% et à 1,75% pour les crédits de plus de 25 ans. Rappelons juste que le taux d’intérêt symbolise le risque que représente un emprunteur pour le banquier. Plus l’échéance est loin, plus la banque prend des risques et plus les taux sont élevés. Si les courtes durées profitent d’un taux avantageux, l’emprunteur doit toutefois supporter des mensualités plus élevées. Il est impératif d’ajuster la durée du crédit à la réalité financière de l’emprunteur. Il est fortement recommandé de recourir préalablement à un simulateur de crédit qui déterminera la formule de crédit la plus adaptée à chaque profil d’emprunteur.

Des taux qui pourraient bouger à partir de 2020

Bien évidemment, il faudra s’attendre tôt ou tard à ce que les taux repartent à la hausse. Mais quand interviendra-t-elle exactement ? Rappelons que l’année dernière, de nombreux experts ont déjà prédits une hausse pour 2019. Ils se sont basés sur les déclarations de la Banque centrale européenne sur son intention d’augmenter son taux directeur à partir de 2019. Néanmoins, la BCE s’étant ravisé, aucune hausse n’est finalement intervenue. Toutefois, l’augmentation du taux directeur de la BCE n’a pas été complètement rayée, juste reportée et l’institution a déjà fixé l’échéance à 2020. Cette fois et sans incident majeur, les taux devront augmenter de quelques points.

Il convient néanmoins de remarquer que les taux susmentionnés concernent principalement les taux de base pratiqués par les banques et établissements de crédit. A ces taux s’ajoutent divers frais accessoires, frais de dossier, frais de courtage, frais d’assurance, etc. Pour déterminer le coût global réel de votre futur crédit, référez-vous uniquement au taux annuel effectif global ou TAEG.