Crédits immobiliers : les types de crédits disponibles

Crédits immobiliers : les types de crédits disponibles

11 juin 2019 0 Par Maeva

Actuellement, différents types de prêts sont proposés pour financer une propriété immobilière. Voici lesquels.

La formule classique

La durée du crédit immobilier classique peut être modulable avec des options (mixage, lissage, cautionnement…) et négociée. La somme que vous pouvez obtenir dépend de votre capacité d’emprunt. Il est recommandé d’effectuer une simulation pour trouver la meilleure offre de crédit immobilier classique.  La simulation permet de calculer le coût de son emprunt excluant les frais de notaire et autres coûts d’opération immobilière. Utilisez un simulateur de prêt pour dénicher votre offre de prêt (prêt à taux fixe ou  taux variable) et découvrez votre tableau d’amortissement. Comme un service de courtage, le simulateur de prêt immobilier vous aide aussi à confronter les conditions de prêt disponible. Et dès que vous aurez trouvé la bonne offre, prenez une assurance de prêt pour garantir le remboursement de votre crédit. Une assurance emprunteur protège l’emprunteur ainsi que le prêteur en cas de défaillance de paiement.

Le crédit In Fine

Ce prêt fonctionne à l’opposé d’un prêt immobilier avec amortissement. Les mensualités de remboursement du prêt In Fine incluent uniquement les intérêts sur le capital emprunté. L’emprunteur rembourse le montant emprunté en fin de la durée de prêt.

Le Plan Epargne Logement (PEL)

Le PEL est issu d’un compte épargne de l’emprunteur, ouvert pour 4 ans. Après quoi, il peut dépenser son épargne de différentes manières. C’est à l’aide de cette épargne qu’il peut obtenir un prêt immobilier à un taux bas auprès de la banque dans laquelle il a son PEL. Le PEL renforce les chances d’approbation de votre demande de financement à taux préférentiel.

Le Compte Epargne Logement (PEL)

Le CEL assure l’obtention d’un taux de prêt intéressant. Le compte Epargne doit être obligatoirement ouvert depuis plus de 18 mois pour bénéficier de ce crédit. Il doit aussi avoir apporté des intérêts, selon le projet immobilier à financer (aménagement, construction ou achat d’une résidence).

Le prêt conventionné

Ce crédit est offert par les établissements financiers ayant une entente avec le gouvernement. Un courtier en prêt peut  vous indiquer ces organismes et étudier votre éligibilité à leur produit de prêt conventionné. Le taux d’intérêt est plus élevé que celui d’un prêt immobilier classique, car le prêt conventionné a permet à l’emprunteur de percevoir des Aides Personnalisées au Logement (APL). Ces dernières aident à réduire le montant des mensualités de crédit.

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Le prêt à taux zéro est dédié aux personnes dont les revenus n’atteignent pas un certain montant, et aux personnes qui n’étaient pas propriétaires au cours 2 années précédentes. Ce crédit n’est disponible qu’auprès des institutions financières ayant conclu un accord avec l’Etat, et il est destiné à l’achat ou la construction d’une résidence principale.

Le prêt d’accession sociale (PAS)

A l’instar du prêt conventionné et du prêt à taux zéro, le PAS est proposé seulement par les organismes bancaires ayant signé un contrat avec l’Etat. Une demande de prêt d’accession sociale ne permet de financer que la résidence principale (travaux de rénovation d’un montant minimal de 4000 €, construction ou acquisition). On peut emprunter un PAS sans acompte et pour financer le projet immobilier dans son intégralité.

Le prêt réglementé

Parfait pour une première acquisition de bien immobilier, ce crédit donne droit aux aides de l’état comprenant: un prêt à taux zéro, une réduction sur les frais de garantie et des APL. Il peut être assuré par une assurance de prêt immobilier pour faire face aux risques tels que la perte d’emploi et les événements professionnels ou familiaux.